fbpx
X
Faire un don

COMMUNIQUÉ: Irak – Aide à l’Église en Détresse ouvre une école pour enfants réfugiés

Inauguration de la première de huit écoles pour enfants chrétiens en Irak

Oliver Maksan, AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

IRAK-1Montréal/Erbil-Ankawa, vendredi 12 décembre 2014.- Hier, jeudi, une école destinée aux enfants réfugiés chrétiens a été inaugurée à Erbil-Ankawa. Il s’agit de la première de huit écoles au total qui vont être financées par l’œuvre internationale de bienfaisance catholique Aide à l’Église en Détresse (AED).

Son président, Johannes von Heereman, est spécialement venu à l’inauguration de cet l’établissement, situé dans Ankawa, le quartier chrétien d’Erbil. « L’éducation des enfants est une priorité absolue pour notre œuvre. Nous ne devons pas permettre que se répète en Irak la situation qui règne en Syrie où des enfants ne vont plus à l’école, parfois depuis plusieurs années. Ce sont des générations perdues avec, à long terme, des séquelles impossibles à évaluer aujourd’hui. C’est pourquoi je suis très heureux que l’inauguration de cette école constitue une contribution modeste mais importante visant à assurer la présence chrétienne en Irak », a souligné le président de l’AED, jeudi à Ankawa.

Le projet est supervisé par le directeur du département du Proche-Orient de l’AED, Andrzej Halemba. « Nous avons débloqué environ 2,86 millions de dollars pour la construction de ces écoles. Ces écoles ne pourront évidemment pas couvrir tous les besoins, mais c’est un début. Nous agissons aussi en faveur de l’œcuménisme : une école située à Dohuk accueillera principalement des enfants syriens-orthodoxes. Mais des enfants yézidis pourront également fréquenter nos écoles. »

Un argument pour les inciter à rester

Comme l’a en outre souligné le père Halemba, ceci allégera la tâche des paroisses qui accueillent les réfugiés. « Il arrivait et arrive encore que de nombreux établissements scolaires soient utilisés pour les loger. Les parents des élèves craignaient que l’éducation de leurs enfants se trouve ainsi interrompue. Cela a provoqué des tensions qui pourront désormais se calmer », affirme Halemba. « Les écoles donnent un nouvel espoir, aux parents comme aux enfants. Elles sont un argument supplémentaire pour les inciter à rester dans le pays qu’ils aiment. »

IRAK-2

Baschar Matti Warda, l’archevêque chaldéen d’Erbil-Ankawa, a remercié l’AED de son soutien. « C’est une contribution importante qui ne manquera pas de donner des perspectives nouvelles à nos réfugiés. Nous remercions tous les bienfaiteurs de leur générosité. »

Construite en éléments préfabriqués, l’école sera la première de huit qui seront érigées dans les provinces irakiennes de Dohuk et d’Erbil. Il est prévu qu’elles ouvrent toutes leurs portes en janvier prochain. Elles pourront accueillir au total quelque 7 200 enfants, des chrétiens pour la plupart. Elles fonctionneront par roulement, le matin et l’après-midi, recevant à chacune de ces sessions environ 450 enfants de toutes les classes. Les cours seront assurés par des professeurs des communes chrétiennes actuellement occupées par l’État islamique (ÉI). Ces enseignants seront payés par le gouvernement central de Bagdad. Les salles de classe seront utilisées non seulement pour l’enseignement scolaire, mais aussi pour l’instruction catéchétique et d’autres activités religieuses.

Rappelons que depuis que l’ÉI a envahi le nord et l’ouest de l’Irak en juin de cette année, plus de 100 000 chrétiens ont dû fuir leurs régions, en plusieurs vagues, abandonnant tout derrière eux. Le plus souvent, ils ont trouvé refuge au Kurdistan, une région située dans le nord de l’Irak. Les évêques craignent un exode de plus en plus massif en provenance de l’Irak si l’on ne parvient pas à offrir rapidement des perspectives à ces populations.

C’est pourquoi, cette année et l’année dernière, l’AED a débloqué 5,77 millions de dollars d’aide pour les chrétiens persécutés en Irak. Cette somme sera consacrée à diverses fins, notamment à l’achat de caravanes permettant de les loger et à la fourniture de denrées alimentaires.

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

OU CLIQUER SUR L’IMAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents