fbpx
X
Faire un don

 

Irak

Seminarians (Chaldean and Syriac Catholic) in the chapel IRAQ / NATIONAL 14/00248 Financial aid for the formation of 28 seminarians at St Peter Seminary, Erbil, 2014/ 2015 Iraq, 02-07.10.2014

AED annonce une aide importante pour les réfugiés irakiens

Clare Creegan, AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

Montréal/Königstein/Sutton, le vendredi 7 août 2015 – Une année après l’exode massif de plus de 120 000 chrétiens de Qaraqosh à la suite d’une invasion de Daesh (ISIS), Aide à l’Église en Détresse (AED), une organisation catholique internationale, a annoncé de nouveaux projets importants d’aide d’urgence et de soutien pastoral aux populations déplacées en Irak.

Cette nouvelle du nouveau soutien d’Aide à l’Église en Détresse a été publiée ce jeudi 6 août, précisément un an après la fuite des chrétiens vivant à Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d’Irak, après que les troupes kurdes se soient retirées devant l’attaque de l’organisation terroriste Daesh. Depuis lors, la majorité d’entre eux vit en tant que réfugiés démunis déplacés à l’intérieur de leur pays, l’Irak, alors que les quelques-uns ayant fui vers les pays voisins ont désespérément besoin d’aide.

AED a annoncé une série de projets pour les réfugiés chrétiens en Irak, en Syrie et au Liban comprenant l’aide à la subsistance des prêtres de l’archevêché syriaque catholique de Mossoul. Les prêtres syriaques catholiques ayant trouvé refuge à Erbil à la suite de l’occupation de Mossoul et de Ninive par Daesh ont tout perdu : leurs églises, leurs maisons et même leurs effets personnels. Grâce à ces projets, AED permet aux prêtres une subsistance pour leurs besoins essentiels pendant un an.

Johannes Heereman and Regina Lynch speaking to Sister Amanda, Dominikan Sister, herself had to flee from Qaraqosh, where she was visiting the family 6th August
Regina Lynch en compagnie du Président exécutif de l’AED Johannes Heereman

Les derniers projets concernent aussi le soutien des chrétiens déplacés en Syrie voisine, pour venir en aide aux familles melkites et syriaques catholiques dans les quartiers arméniens de Homs. Regina Lynch, directrice du département des projets à Aide à l’Église en Détresse, a déclaré à ce propos : « La dernière série de projets permettra d’assurer le maintien de la présence chrétienne en Irak et au Moyen-Orient en général. Grâce à la bonté de nos bienfaiteurs, AED a été en mesure de nourrir l’espérance des populations déplacées dans leur pays. »

Depuis 2011, les projets soutenus par l’organisation catholique internationale ont reçu plus de 12 millions de dollars d’aide. Les fonds d’Aide à l’Église en Détresse serviront à soutenir les coûts de construction et de fonctionnement des institutions de l’Église, les coûts d’impression de Bibles et d’autres livres, de fournitures de logement, des salaires et de traitements médicaux.

Selon des estimations près de 8,2 millions de personnes en Irak ont besoin d’assistance, dont 3,1 millions de déplacés à l’intérieur du pays. epuis août 2014 près d’un tiers des aides a été utilisé pour fournir des logements fiables aux personnes déplacées sans abri.

faire-un-don

Articles récents