fbpx
X
Faire un don

Photos du haut: Mgr Shah visite des blessés (Catholic TV Pakistan)

Pakistan, attentats de Lahore

Grand besoin de « prières,
soutien spirituel et moral »

 

À la suite des attentats de dimanche qui ont fait 73 morts et plus 340 blessés à Lahore au Pakistan, le père James Channan, OP et directeur du Centre pour la paix (Peace Center) de cette ville – dont Aide à l’Église en Détresse (AED) est partenaire –, a déclaré dans un message envoyé à l’antenne canadienne de l’organisme international que cet événement « tragique » a « laissé toute la nation Pakistanaise dans un grand état de choc et d’incompréhension. »

 

« Je suis profondément touché par vos mots de solidarité à la suite de cet horrible suicide à la bombe », a-t-il indiqué, ajoutant que « personne ne peut croire que ces terroristes aient aussi peu de pitié et soient sans cœur ».

Le père James Channan, dont AED est partenaire du Centre pour la paix de Lahore demande aux canadiens et bienfaiteurs d'AED de prier pour la paix au Pakistan.
Le père James Channan, dont AED est partenaire du Centre pour la paix de Lahore, demande aux Canadiens et aux bienfaiteurs d’AED de prier pour les chrétiens du Pakistan. 

 

« Vos prières et votre préoccupation pour nous sont plus qu’appréciées. Il est vraiment très difficile d’expliquer l’intensité de cette tragédie en mots et dans laquelle 74 personnes innocentes, tant musulmanes que chrétiennes, hommes, femmes et enfants, ont trouvé la mort », nous a-t-il partagé.

 

Il a confirmé que les « personnes ciblées » par l’attaque étaient les « chrétiens vulnérables qui appartiennent à la classe la plus pauvre de la société et qui sont des cibles faciles et sans défense. »

 

« Nous, en tant que chrétiens au Pakistan, sommes persécutés à cause de notre foi », a-t-il indiqué, avant d’ajouter : « Par contre, en tant que chrétiens, nous avons aussi appris à vivre avec la peur et dans un état d’incertitude. » Le père Channan « condamne » ces attaques et demandes de prier. « Nous avons un très grand besoin de vos prières, de soutien spirituel et moral, alors que nous traversons l’un des moments les plus difficiles de notre histoire. »

 

Ne jamais abandonner le dialogue

 

« Nous sommes des gens d’espoir et nous n’abandonnerons jamais ce que nous faisons de bien », a-t-il aussi confié au bureau canadien d’AED. « Ne jamais abandonner la promotion du dialogue [interreligieux], l’acceptation, la tolérance et le respect pour tous, sans discrimination pour personne. Nous allons garder la flamme de l’espoir en dépit de tant de ténèbres qui nous entourent. »

 

Une cérémonie commémorative pour les victimes est organisée le samedi 2 avril prochain à 17 h (heure locale), au Centre pour la paix de Lahore dont le père Channan est directeur. « Il y aura une cinquantaine de personnes, des responsables religieux chrétiens, des musulmans, des hindous et des sikhs, en plus de militants pour les Droits de l’Homme et des promoteurs du dialogue interreligieux. Merci à Aide à l’Église en Détresse d’être un partenaire au Pakistan! », nous a-t-il encore écrit.

 

Le pape s’adresse aux victimes

 

« On m’a dit que le Secrétaire d’État avait appelé la nonciature pour faire savoir que le Saint-Père priait pour les personnes souffrantes, et qu’il leur envoyait tous ses vœux à titre personnel », a déclaré mercredi l’archevêque de Lahore, Mgr Sebastian Francis Shaw.

 

Photo: Catholic TV Pakistan
Photo: Catholic TV Pakistan

« Je dois dire que cet appel est vraiment arrivé au bon moment », a-t-il indiqué à AED. « J’ai rendu visite à plus de 100 personnes, et elles se sont montrées très réconfortées par le fait que le Pape pense à elles – non seulement les chrétiens, mais aussi les musulmans, dont beaucoup ont aussi été victimes de l’attentat. »

 

Le message du Pape était similaire aux paroles qu’il avait prononcées le lundi de Pâques (28 mars) à Rome, quand il a déclaré devant la foule qu’il était « proche des personnes touchées par ce crime lâche et insensé ». Repensant à ses visites aux blessés dans les deux hôpitaux de Sheikh Zaid et Jinnah, Mgr Shaw a déclaré : « C’était très, très difficile, de les consoler. Nous n’avions pas de mots à leur offrir. »

 

L’archevêque a demandé à AED un message de condoléances qui puisse être lu lors des funérailles. Ce message, envoyé par le bureau britannique d’AED, déclare : « Soyez assurés de la compassion et de l’amour de tous les amis d’Aide à l’Église en Détresse dans le monde entier ».

 

« Que ce message résonne dans votre cœur : vous n’êtes pas seuls. De partout à travers le monde, nous vous assurons que vous ne serez jamais abandonnés à vos souffrances. Nous partageons votre peine, nous la partageons pour ceux que vous avez perdus ».

 

Aide à l’Église en Détresse Canada propose un temps de prière en solidarité avec toutes les victimes de l’attentat, ce samedi 2 avril, dimanche de la Miséricorde, institué par Saint-Jean-Paul II en avril 2000.

 

Pour vous joindre à cette journée, visiter notre page Facebook Aide à l’Église en Détresse – Canada.

 

Le Pakistan est pour Aide à l’Église en Détresse un pays prioritaire. L’œuvre de bienfaisance y soutient les victimes de persécution, elle transmet des honoraires de messe aux prêtres, aide les religieuses, forme les séminaristes, encourage la catéchèse et d’autres mesures d’éducation chrétienne, notamment par la Bible de l’enfant, les médias catholiques et le travail d’évangélisation, ainsi que la construction d’églises.

 

Les chrétiens du Pakistan espèrent votre prière solidaire dans l'adversité qu'il traverse. Merci d'être là!
Les chrétiens du Pakistan espèrent votre prière solidaire dans l’adversité qu’il traverse. Merci d’être là!

 

Articles récents