X
Faire un don

Communiqué AED – COVID-19 – Soutien indéfectible à l’Église en détresse

Pour Diffusion immédiate

COVID-19
Soutien indéfectible à l’Église en détresse

Montréal/Königstein – 9 avril 2020 – Aide à l’Église en Détresse (AED) s’engage à verser 7,5 millions de dollars pour soutenir les prêtres et les religieuses qui sont au service des communautés les plus fragiles à la pandémie de COVID-19.

Pour aider à atténuer l’impact de la pandémie de COVID-19, l’Aide à l’Église en Détresse (AED), Œuvre pontificale internationale de charité au service de l’Église persécutée et souffrante dans le monde entier, va fournir 7,5 millions de dollars de financement d’urgence aux prêtres et aux religieuses qui s’occupent des communautés les plus vulnérables dans le monde.

« Alors qu’un accroissement des souffrances humaines liées au COVID-19 se fait sentir dans le monde entier, la demande pour des soins sociaux et spirituels monte en flèche », a déclaré Thomas Heine-Geldern, président international de l’AED. « Nous souhaitons que cette aide, rendue possible grâce à nos bienfaiteurs, contribue à alléger le fardeau de nos courageux religieux qui sont au front, apportant l’amour et la compassion de Dieu à nos frères et sœurs souffrants. Maintenant plus que jamais, la Lumière et l’Espérance du Seigneur sont nécessaires ».

 

Ukraine : la soupe populaire continue, malgré la pandémie.

 

Tandis que le monde entier fait face aux ravages de la pandémie, d’innombrables communautés dans les pays en développement — déjà appauvries et ne disposant que de ressources limitées — sont particulièrement vulnérables dans cette crise. Elles dépendent souvent de l’Église locale pour les services sociaux, dont les soins de santé.

Cette initiative vitale aidera donc les religieux qui ont perdu les moyens de subvenir à leurs besoins fondamentaux, afin qu’ils puissent continuer à exercer leurs ministères spirituels et sociaux, tels que l’administration des sacrements, l’enseignement de la foi, la prise en charge des malades et des personnes âgées, l’aide aux pauvres et les visites aux prisonniers. Le soutien de l’AED permettra un large spectre d’intervention, au Moyen-Orient, en Europe centrale et orientale, en Amérique latine, en Asie et en Afrique, en soutenant différents projets.

 

Venezuela : l’Église soutien les plus pauvres en période de pandémie.

« Dans la prière, nous sommes unis aux prêtres et religieuses courageux et dévoués qui se donnent sans compter pour servir les communautés les plus vulnérables du monde, et à tous ceux qui souffrent dans le monde entier », a poursuivi Thomas Heine-Geldern. « Il s’agit d’une goutte d’eau par rapport aux besoins actuels et futurs, mais l’Église joue un rôle spirituel et pastoral particulièrement vital dans la vie quotidienne des communautés chrétiennes les plus pauvres de la planète, et nous devons contribuer à renforcer le filet de sécurité qu’elle fournit. Je suis très reconnaissant à nos bienfaiteurs qui, souvent en dépit de leurs propres douleurs et difficultés, tendent la main à leurs coreligionnaires. C’est un beau geste qui aide à maintenir la foi vivante ».

 

Pour donner en ligne sur le site web du bureau national
de l’Aide à l’Église en Détresse Canada,
www.acn-canada.org/fr.

Inde : travaille de l’Église pour soutenir les plus pauvres d’entre les pauvres.

Recent Posts