fbpx
X
Faire un don

Colloque sur la persécution des chrétiens à Montréal

Participation d’Aide à l’Église en Détresse Canada

« De notre côté, nous estimons que les chrétiens de Syrie et d’Irak subissent un génocide lent, mais certain », déclare Marie-Claude Lalonde, directrice du bureau canadien de l’organisme international de charité catholique Aide à l’Église en Détresse (AED).

 

À l’invitation de l’organisme Solidarité International Trinitaire, elle fera partie d’un panel réunissant Sami Aoun, géopolitologue, et Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque grec catholique melkite d’Alep en Syrie, et animé par le journaliste Pierre Maisonneuve. Le thème dont ils discuteront : « Les chrétiens dans le monde sont-ils victimes d’un génocide? »

 

Le panel, qui se déroulera le samedi matin 23 avril à 9 h, ouvrira le colloque du même nom, qui aura lieu du 22 au 24 avril, au Grand Séminaire de Montréal, 2065 rue Sherbrooke Ouest.

 

« La question est large », estime la directrice qui est en poste depuis 15 ans. « Quand on parle de génocide, il faut être extrêmement prudent quant aux genres de situations que l’on veut qualifier. Si on parle de ce qui se passe en Irak et en Syrie, il est clair que l’État islamique (ÉI) fait tout pour éliminer la présence chrétienne et d’autres minorités religieuses. »

 

Le Canada : toujours en attente

 

« Pour parler de génocide, nous nous référons toujours à la définition qu’en donne le droit international », indique-t-elle, « C’est-à-dire : comme un acte “commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux”. L’État islamique (ÉI) est coupable de génocides, selon le Parlement européen et le Secrétariat d’État américain. Maintenant la question demeure : à quand une reconnaissance par le gouvernement du Canada? »

Partie de l'affiche annonçant le Colloque.
Partie de l’affiche annonçant le Colloque.

 

En février dernier, Mme Lalonde a fait parvenir une lettre au premier ministre Justin Trudeau et au ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, demandant que le gouvernement canadien reconnaisse que ce qui se passe en Syrie et en Irak est un génocide contre les chrétiens et les minorités religieuses.

 

Aide à l’Église en Détresse (AED), organisme international de charité catholique, travaille depuis plus de 60 ans afin de conscientiser la population au sort des chrétiens persécutés et à la question de la liberté religieuse. À tous les deux ans, le rapport Persécutés et oubliés? dresse un portrait de la situation des chrétiens dans le monde, alors que – également publié tous les deux ans —, le Rapport sur la liberté religieuse dans le monde englobe toutes les traditions religieuses.

 

Le Colloque Les chrétiens dans le monde sont-ils victimes d’un génocide? se tiendra du vendredi 22 avril 16 h, au dimanche 24 avril midi. Traduction simultanée, contribution volontaire. Grand Séminaire de Montréal : 2065 rue Sherbrooke Ouest, métro Guy-Concordia.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents