X
Faire un don

Chili – Déclaration de l’AED Internationale – Églises incendiées

Deux églises incendiées à Santiago, capitale du Chili
Rien ne justifie violences et attaques contre des lieux sacrés

L’église de l’Assomption en feu, Santiago, Chili.

Communiqué – Königstein-Montréal, lundi 19 octobre 2020 – L’œuvre pontificale internationale de charité Aide à l’Église en Détresse (AED) condamne les violentes attaques contre des églises à Santiago du Chili hier dimanche 18 octobre. Deux églises catholiques ont été attaquées par des manifestants après plusieurs heures de manifestations pacifiques célébrant le premier anniversaire du début de la révolution sociale du 18 octobre 2019. L’église San Francisco de Borja et l’église de l’Assomption, l’une des plus anciennes de la capitale, construite en 1876, ont été attaquées.  L’église l’Assomption, quant à elle, avait déjà été attaquée l’an dernier.

***

Capture d’écran provenant d’une télévision locale, montrant l’incendie de l’église de l’Assomption de Santiago, capitale du Chili, en direct.

Déclaration de Thomas Heine-Geldern, président international de l’AED :

« Nous sommes consternés par les agressions, les pillages et les attaques contre les églises de Santiago, capitale du Chili : les événements d’hier montrent à quel point la violence et la haine promues par certains groupes peuvent aller loin.

Rien ne justifie l’usage de la violence, ni les attaques contre des espaces sacrés, ni l’usage de la violence contre la foi et les croyances d’autrui, cela ne contribue pas à défendre la justice sociale, raciale ou économique.

Nous pensons que s’il est légitime de manifester et de demander des changements sociaux. Mais la haine débridée contre les groupes religieux génère la violence et la destruction et devrait être condamnée ouvertement dans le monde entier. En outre, nous demandons au gouvernement chilien d’assurer la protection des édifices religieux contre ce type de crimes haineux.

« Jusqu’à ce qu’elle brûle », peut-on lire sur le mur d’un édifice paroissial. Chili.

Nous exprimons notre proximité et notre soutien au curé de l’église de l’Assomption, Pedro Narbona, qui depuis de nombreuses années soutient également le travail de la section chilienne de l’Aide à l’Église en détresse (AED) en faveur des chrétiens qui souffrent et sont persécutés. Nous sommes consternés par sa souffrance directe et par le niveau de violence que sa communauté chrétienne a subie, une violence que nous ne connaissions jusqu’à présent que dans d’autres parties du monde.

L’AED réitère son soutien à tous les chrétiens du Chili, dont les églises, temples et bâtiments sont systématiquement menacés par des groupes violents. Depuis octobre 2019, plus de 57 ont été attaqués et brûlés dans ce pays. »

Recent Posts