fbpx
X
Faire un don

CENTRAFRIQUE – L’Église catholique tend la main aux ex-rebelles musulmans

Les évêques appellent à la paix et à la réconciliation et fournissent une aide humanitaire 

Oliver Maksan, AED International

Adaptation Robert Lalonde, AED Canada

CENTRAFRIQUE ACN-20140603-09674
©Aide à l’Église en Détresse/Père Federico Trinchero

En République centrafricaine, l’Église catholique s’engage en faveur de la réconciliation dans le pays. Mgr Dieudonné Nzapalainga, président de la Conférence épiscopale et archevêque de la capitale, Bangui, a récemment visité un camp dans lequel les anciens membres de la troupe rebelle musulmane «Seleka » sont hébergés avec leurs familles.

Ces dernières années, les combattants de la troupe désormais dissoute ont commis des atrocités, principalement sur la population chrétienne du pays. Lors de sa visite, Mgr Nzapalainga était accompagné des représentants d’organisations caritatives catholiques ayant apporté des produits alimentaires et d’hygiène dans le camp et fourni une assistance médicale.

Dans son discours, Mgr Nzapalainga a souligné que Dieu ne rejetait aucune personne qui regrette ses fautes et revient à Lui. Voici ce qu’il a dit précisément : « Des hommes, des femmes et des enfants vivent ici dans les camps. Pour moi, en tant qu’homme de Dieu, ce sont des enfants de Dieu qu’Il a également créés à son image et que je suis tenu de rencontrer. »

CENTRAFRIQUE ACN-20140603-09675
©Aide à l’Église en Détresse

L’archevêque a en outre expliqué qu’il ne pouvait rester sans rien faire, face à la misère qui régnait dans le camp. « J’ai donc invité tous les chrétiens de l’Église catholique, en leur disant qu’il était temps de venir en aide à nos frères. Car quand on entre dans l’Église, on reçoit de Dieu la force d’aider nos frères qui sont dans le besoin. » Lors d’une conversation avec les anciens rebelles, l’archevêque a pris connaissance de leurs détresses. Les anciens combattants s’inquiètent de leur réinsertion dans la société et de l’avenir de leurs enfants. Mgr Nzapalainga a appelé les ex-rebelles de la Seleka à ne plus prendre les armes.

852 000 personnes encore en fuite

Auparavant, la Conférence des évêques avait exhorté les catholiques de la République centrafricaine, dans une lettre pastorale sur le temps de l’Avent, à travailler pour la réconciliation. « Même si une paix réelle et durable est un don du Christ, elle dépend tout de même aussi de chacun de nous. »

CENTRAFRIQUE ACN-20140603-09662
©Aide à l’Église en Détresse

Les évêques ont également lancé un appel au gouvernement de ce pays secoué par des conflits internes. « Nous exhortons le gouvernement, avec l’aide de la communauté internationale, à rétablir la sécurité pour tous les citoyens, à lutter contre l’impunité, à rétablir l’autorité de l’État et à renforcer la cohésion sociale, le dialogue et la paix. » Les évêques se sont également montrés préoccupés par la croissance du banditisme dans le pays. « Les gens sont toujours pris en otages par des groupes armés », ont déclaré les évêques.

La situation en matière de sécurité en République centrafricaine est toujours instable. Les actes de violence sont fréquents, comme ceux perpétrés en octobre quand il y a eu des affrontements entre milices et troupes internationales. Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), plus de 852 000 personnes sont encore en fuite, ce qui équivaut à un cinquième de la population totale de la République centrafricaine.

En 2015, la Présidente de la République par intérim, Catherine Samba Panza, doit transférer le pouvoir à un successeur élu. Les observateurs présument actuellement que les élections n’auront pas lieu comme prévu en février, mais seulement au cours du second semestre de l’année 2015.

 

https://secure.acn-aed-ca.org/fr/
Si vous êtes intéressé à contribuer une aide financière pour ce projet, veuillez téléphoner au: (514) 932-0552 poste 226

OU CLIQUER SUR L’IMAGE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents