fbpx
X
Faire un don

Campagne  « J’ai faim »
Nourriture et semences au Nigeria

 

Aide à l’Église en Détresse participe à la grande campagne lancée par les évêques catholiques du Canada le 7 juin dernier.

 

Le cri du cœur qui jaillit de la part de l’épiscopat reflète l’urgence vécue par une population de plus en plus affamée.

 

Notre organisme a accepté de participer, et nous pourrons le faire en partenariat direct avec des partenaires situés dans le nord-est du Nigeria et au Soudan du Sud. Cette semaine, nous regardons la situation dans le nord-est du pays le plus peuplé d’Afrique, le Nigeria.

 

En plus d’être affectée par la famine, la population est également cruellement touchée par des conflits armés. Depuis 2009, on estime qu’approximativement 1,9 million de personnes ont dû abandonner leurs habitations et leurs champs.

 

Les attaques régulières de Boko Haram, ainsi que de plusieurs autres groupes, laissent la population dans des conditions atroces. Des milliers de personnes sont déplacées dans le pays, traumatisées et doivent maintenant faire face à ce fléau qu’est la famine, encore plus violemment puisqu’ils ont tout perdu. À l’heure actuelle, près de 44 000 personnes risquent la famine et ce chiffre pourrait atteindre 7,5 millions de personnes.

 

Nous avons besoin de 150 000 $ maintenant, pour leur offrir un peu de nourriture et des semences pour recommencer à neuf, puisqu’il s’agit là d’un de leurs seuls moyens de subsistance.

 

Nous avons encore deux jours afin que le montant de vos dons soit doublé par le gouvernement canadien, par le biais de son Fonds de secours contre la famine. Votre dollar pour les projets d’Aide à l’Église en Détresse au Soudan du Sud et au Nigeria vaudra finalement non pas 1 mais 2 $, servant à nourrir des gens dans ces deux pays – mais aussi au Yémen et en Somalie. Faites fructifier votre don, deux fois plutôt qu’une!

 

 

 

 

 


 

Articles récents