fbpx
X
Faire un don

Bénin – 15 motos pour les catéchistes du diocèse de Kandi

Les catéchistes jouent un rôle important dans toute l’Afrique. En effet, les paroisses s’étendent sur de vastes zones, surtout dans les régions rurales, et incluent de nombreux villages. Cependant, les prêtres ne peuvent pas être partout en même temps. C’est pourquoi de nombreux villages ont un catéchiste qui accompagne les gens sur la voie des sacrements, prie avec eux et les aide à grandir dans la foi.

C’est également le cas dans le Diocèse de Kandi au Bénin, qui, avec plus de 26 000 kilomètres carrés, couvre une superficie plus grande que celle de Bélize, mais ne compte que 14 paroisses. Une 15e paroisse devrait être érigée prochainement.

L’Église dans ce pays d’Afrique occidentale est confrontée à de grands défis : d’une part, le pays est le « berceau du vaudou », qui est encore très répandu. D’autre part, le terrorisme islamique qui afflige déjà d’autres pays d’Afrique occidentale, se répand de plus en plus au Bénin.

Dans le diocèse de Kandi, il y a 72 % de musulmans et 8 % d’adeptes de religions traditionnelles africaines. Les chrétiens représentent un cinquième de la population. La crainte est que si les gens ne sont pas bien instruits dans la foi, il existe toujours un danger de syncrétisme, c’est-à-dire de mélange de la foi chrétienne avec des éléments d’autres traditions religieuses. Afin d’assurer un bon enseignement de la foi, le diocèse dispose d’un centre catéchétique à Gogounou, où de nombreux catéchistes sont formés chaque année.

Pour leur service dans les paroisses, les catéchistes ne reçoivent aucune rémunération, mais accomplissent leur travail bénévolement et littéralement pour l’amour de Dieu. Cependant, afin de faciliter leur ministère, le diocèse aimerait au moins leur fournir des moyens de transport appropriés afin qu’ils puissent se déplacer sur les routes en mauvais état dans ces zones rurales. Les motos sont idéales pour cela, mais l’Église locale n’a tout simplement pas les moyens de les payer.

Le Père Aurel Djidonou, responsable des projets du diocèse, a demandé notre aide : « Nous faisons appel à vous pour des motos pour ces catéchistes qui n’ont peur de rien et qui sont prêts à donner leur vie pour le Christ. Avec ces motos, ils pourront parcourir monts et vallons, sur les routes en mauvais et en meilleur état, pour annoncer la Bonne Nouvelle aux gens, apporter aide et réconfort aux affligés, transporter les malades vers les hôpitaux, apporter la Communion aux personnes âgées ou malades, et bien plus encore. Ces moyens de transport ne sont pas là pour faire des promenades touristiques, mais pour servir tout le monde sans distinction. »

Nous aimerions aider à hauteur de 60 000 $ à l’achat de quinze motos pour les catéchistes – une pour chaque paroisse. Qui veut bien nous aider ?  

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents