fbpx
X
Faire un don

Le 7 juin dernier, nos évêques catholiques et d’autres leaders religieux, ont demandé aux Canadiens de s’unir pour venir en aide aux gens qui souffrent de famine en ce moment même, au Soudan du Sud, au Nigeria, en Somalie et au Yémen.

Voici leur déclaration :

PRIEZ, DONNEZ, PARLEZ-EN

Appel interreligieux des communautés confessionnelles du Canada

Soudan du Sud – Somalie – Nigéria – Yémen

En tant que dirigeants religieux du Canada, nous demandons à nos communautés et à tous les Canadiens et Canadiennes de se mobiliser en réponse à l’une des plus grandes crises humanitaires du monde depuis la Deuxième Guerre mondiale : la triste réalité des nombreuses famines qui se produisent en même temps dans quatre pays distincts – le Soudan du Sud, la Somalie, le Nigéria et le Yémen – et qui menacent environ 20 millions de personnes. Des agences de l’Organisation des Nations Unies (ONU) ont déjà confirmé que le Soudan du Sud compte 100 000 personnes frappées par la famine, 1 million d’autres qui sont sur le point de l’être, et 5,5 millions qui sont en danger de famine d’ici juillet 2017[1]. La dernière déclaration de famine émise par les agences de l’ONU remonte à juillet 2011, alors qu’environ 260 000 personnes sont mortes en Somalie – la moitié ayant été des enfants de moins de 5 ans. Le monde ne doit pas laisser de telles horreurs se répéter.

Cette crise est attribuable surtout à des situations de guerre et de violence[1]. La guerre civile qui se prolonge au Soudan du Sud est largement considérée comme la principale cause de la famine à cet endroit. Le conseiller spécial des Nations Unies sur la prévention du génocide a publié un rapport troublant en novembre 2016, signalant que dans le Soudan du Sud, [traduction] « il y a un risque élevé d’une escalade de violence entre les groupes ethniques, avec la possibilité de génocide ». Les conflits, les hostilités et le manque de sécurité sont également les causes principales des graves insécurités alimentaires qui se produisent en Somalie, au Yémen et dans le nord du Nigéria.

Notre appel commun est un cri du cœur unifié, lancé d’une seule voix et avec un seul message. C’est un appel insistant pour la paix et du besoin de protéger les personnes vulnérables. La protection et la promotion de la dignité humaine sont des éléments fondamentaux dans toutes nos communautés confessionnelles. L’indifférence délibérée à l’égard des violations de la dignité humaine est toujours un mal, en tout temps et en tout lieu.

Nous lançons les appels suivants à nos fidèles et à tous les gens de bonne volonté :

  • Priez : Souvenez-vous des gens du Soudan du Sud, de la Somalie, du Nigéria et du Yémen pendant les moments de prière personnelle et communautaire. Priez pour la paix, les chefs de gouvernement et les travailleurs et travailleuses humanitaires de la région. Souvenez-vous particulièrement des 1,4 million d’enfants qui sont les personnes les plus vulnérables. Pour les croyants et croyantes, la prière est toujours opportune et efficace. Elle unit nos préoccupations et nos espérances communautaires et personnelles les plus profondes aux besoins et aux souffrances de nos frères et sœurs, quelles que soient les distances qui nous séparent.
  • Donnez : Faites une contribution financière à un ou plusieurs des divers organismes d’aide réputés qui travaillent à réduire la crise. Le gouvernement du Canada a créé un « Fonds de secours contre la famine ». Pour chaque don fait entre le 17 mars et le 30 juin 2017 par des particuliers à un organisme de bienfaisance canadien enregistré, y compris plusieurs des agences de développement et de secours parrainées par nos communautés de foi œuvrant dans la région, le gouvernement versera un montant en contrepartie au Fonds de secours contre la famine. Selon les Nations Unies, la crise humanitaire actuelle dépasse de loin les ressources actuellement utilisables et le montant du financement réservé jusqu’ici par les pays du monde entier[2].
  • Parlez-en : Prenez le temps de mieux vous informer au sujet de la crise, et parlez-en avec votre famille, vos amis et vos voisins. Discutez de cette question mondiale impérieuse avec vos organismes communautaires locaux. Communiquez avec votre député fédéral pour exprimer vos préoccupations.

En plus du Fonds de secours contre la famine, le gouvernement du Canada a affecté 119 millions de dollars au Soudan du Sud, au Yémen, au Nigéria et à la Somalie, dont 37 millions de dollars sont alloués spécifiquement au Soudan du Sud. Le Canada fournit également 10 Casques bleus à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire. Nous pressons les membres de nos communautés confessionnelles respectives de se joindre à nous pour encourager notre gouvernement à continuer à faire appel pour une assistance humanitaire accrue et pour la cessation de la violence.

Notre gouvernement a fait connaître son intention de participer plus activement au Conseil de sécurité des Nations Unies au cours des prochaines années. Le moment est venu pour notre Premier ministre et pour tous les dirigeants canadiens d’être à la hauteur de cette aspiration en parlant clairement et constamment en faveur de la fin de la violence au Soudan du Sud, en Somalie, au Nigéria et au Yémen.

La voix du Canada doit se faire entendre en ce moment tragique, particulièrement pendant qu’il célèbre les 150 ans de la Confédération. Nos croyances nous appellent à partager les dons avec lesquels nous avons été si généreusement bénis et à être responsables de la façon dont nous aidons les autres lorsqu’ils sont dans le besoin.

Signataires :

Mukhbir Singh – President, World Sikh Organization of Canada. 
Asif Khan, National Secretary Public Affairs – Ahmadiyya Muslim Jama’a at Canada
Fred J. Hiltz, Archbishop and Primate  – The Anglican Church of Canada
Rev. Canon  Dr.  Alyson Barnett- Cowan – President, Canadian Council of Churches.
Bishop Abgar Hovakimyan, Primate of the Armenian Holy Apostolic Church Canadian Diocese
Gerald Filson, Director of Public Affairs – The Bahá’í Community of Canada
Rev. Tim McCoy, Executive Minister – Canadian Baptists of Ontario and Quebec
Dr. Mohammed Iqbal Nadvi, Chair – Canadian Council of Imams
Nuzhat Jafri, President  – Canadian Council of Muslim Women
Rabbi Debra Landsberg, President –  Toronto Board of Rabbis
Rabbi Baruch Frydman-Kohl, Co-Chair – Canadian Rabbinic Caucus
Rev Dr Jen Garbin BA MDiv DMin, Regional Minister, Region of Canada – Christian Church (Disciples of Christ) in the US & Canada 
Mr. Bruce Clemenger, President , The Evangelical Fellowship of Canada (EFC)
The Rev. Susan C. Johnson,  National Bishop, – Evangelical Lutheran Church in Canada
Primate Bishop Anthony Mikovsky – Polish National Catholic Church of Canada
The Rev. Peter Bush, Moderator, 2017 General Assembly – The Presbyterian Church in Canada
Reverend Marijke Strong, Executive Secretary of the Regional Synod of Canada – Reformed Church in America
Commissioner Susan McMillan, Territorial Commander – The Salvation Army Canada and Bermuda Territory
(Most Rev.) Douglas Crosby, OMI , Bishop of Hamilton and President of the Canadian Conference of Catholic Bishops

[1] Somini Sengupta, « U.N.’s famine appeal is billions shy of goal », The New York Times, 23 mars 2017

https://www.nytimes.com/2017/03/23/world/africa/un-famine-nigeria-somalia-south-sudan-yemen.html?_r=0

[2] Communiqué des Nations Unies, « Conseil de sécurité : le Yémen, théâtre de la “pire crise humanitaire au monde”, selon le Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU », 10 mars 2017 https://www.un.org/press/fr/2017/cs12748.doc.htm

[3] Communiqué des Nations Unies, « Conseil de sécurité : le Yémen, théâtre de la “pire crise humanitaire au monde”, selon le Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU », 10 mars 2017 https://www.un.org/press/fr/2017/cs12748.doc.htm

 

Ensemble, répondons à leur appel, unissons-nous pour combattre ce fléau qui atteint nos frères et sœurs.

 

VOIR CE QUE AED CHOISI DE FAIRE EN RÉACTION À CETTE FAMINE!

 

Facons de faire un don – FR

 

 

 


 

Articles récents