X
Faire un don

Succès de l’AED – Aide pour des réfugiés au Burkina Faso

Histoire d’une réussite de l’Aide à l’Église en Détresse (AED) : des radios, des lampes solaires et des clés USB contenant du matériel servant à l’éducation pour 800 familles de réfugiés.

La vie au nord et à l’est du Burkina Faso est presque paralysée par la dramatique absence de sécurité : la menace du terrorisme islamiste s’accroît, car les djihadistes veulent établir un nouveau califat. Près d’un million de personnes ont été déplacées depuis 2019. Les quelques villages encore habités abritent des milliers de déplacés internes. Plus de 1000 écoles sont fermées ou détruites, et les enfants risquent d’être enrôlés de force en tant qu’enfants soldats. Les paroisses sont dépeuplées et les prêtres et catéchistes ne peuvent plus se déplacer sans prendre un risque mortel, compte tenu de l’absence de sécurité.

Une personne âgée qui écoute l’enseignement.

Le rôle crucial de la radio dans la vie quotidienne

La radio est le média le plus important. C’était déjà le cas avant la crise, car la plupart des gens ne savent ni lire ni écrire. De plus, même ceux qui savent lire ont rarement accès aux livres, ces derniers étant trop coûteux et difficiles à obtenir. La région est la deuxième du pays dans la liste des régions les plus pauvres, et le revenu mensuel moyen par personne n’est que de 75 à 80 dollars. L’aide au développement, l’éducation, le travail de réconciliation, les conseils de santé, la communication entre les différentes localités — tout passe par la radio. Mais, maintenant que de nombreuses écoles et paroisses sont fermées en raison de l’escalade de la violence, la radio joue un rôle encore plus important dans la vie des gens. À cela s’ajoute la pandémie.

Mgr Justin Kientega remet les équipements aux fidèles et aux prêtres.

Huit cents familles catholiques qui ont fui les attaques djihadistes se réjouissent donc d’avoir une radio, une lampe solaire et une clé USB contenant des cours enregistrés et de la catéchèse pour les enfants en âge d’être scolarisés. Les familles ont tout perdu et sont coupées de la vie ecclésiale et de l’accès à l’éducation. Votre aide, qui s’est élevée à 36 000 dollars, soit 45 dollars par famille, a été très utile.

Grâce à votre aide, ils ne sont plus coupés de l’Église ni de l’école.
Que Dieu le rende à tous ceux qui ont offert leur aide.
 

Cliquez pour donner ! Puis, cliquez sélectionnez Le Projet de la semaine pour soutenir un projet semblable.

Articles récents