fbpx
X
Faire un don

Persécution sur la base de la foi
Aide à l’Église en Détresse soutient la vidéo du pape

Rome/Königstein/Montréal, 5 mars 2019 La vidéo du Pape pour le mois de mars 2019 est consacrée aux chrétiens persécutés qui vivent dans des pays où la liberté religieuse et les droits de la personne ne sont pas garantis. La vidéo a été produite par le Réseau mondial de prière du Pape en coopération avec l’œuvre pontificale internationale de charité Aide à l’Église en Détresse (AED).

Faire le signe de la croix, lire la Bible, aller à l’église le dimanche, parler de Jésus, prier le chapelet – voilà autant de choses normales et quotidiennes pour des millions de personnes.  Il en est tout autrement dans de nombreuses régions du monde. Toutes ces actions peuvent même engendrer l’exclusion, l’envoi dans un camp de travail ou même la mort, comme le démontre le rapport sur la liberté religieuse 2018, produit par Aide à l’Église en Détresse et sorti en novembre dernier (www.religious-freedom-report). Une version abrégée en format PDF est aussi disponible au www.acn-canada.org/fr.

L’année 2019 a commencé par un attentat perpétré dans la cathédrale de Jolo, aux Philippines, pendant la messe dans lequel 23 personnes ont été tuées. De plus, dans le monde en 2018, 40 missionnaires ont été assassinés dont 35 prêtres. Fin novembre, deux d’entre eux ont été massacrés avec 80 autres fidèles dans un camp de réfugiés à Alindao, en République centrafricaine.

Les chrétiens coptes d’Égypte subissent également des persécutions permanentes. Tout le monde se souvient des images atroces des 21 Égyptiens coptes décapités en 2015. Par contre, les assassinats de 33 pèlerins coptes en 2017 et 2018 sont plutôt passés inaperçus auprès du public.

Il ne faut pas oublier non plus Asia Bibi, la mère de famille pakistanaise accusée de blasphème, condamnée à mort et qui n’a été relâchée qu’au bout de neuf ans d’incarcération. On estime que plus de 25 chrétiens sont actuellement emprisonnés pour le même motif d’accusation (voir l’information suivante : https://acn-canada.org/fr/pakistan-les-nombreux-cas-asia-bibi-ignores-du-monde-aed-informations/).

Il existe des milliers de cas de persécution ou de discrimination qui passent inaperçus parce que les médias ignorent tout de leur existence. Dans sa vidéo, Sa Sainteté le Pape François dit : « Cela nous semble difficile à croire, mais de nos jours, il existe plus de martyrs que durant les premiers siècles du christianisme < …> parce qu’ils disent la vérité et annoncent Jésus-Christ », même « dans des pays où en théorie, sur le papier, la liberté et les droits de la personne sont protégés ».

Toujours selon le rapport 2018 de l’AED sur la liberté religieuse dans le monde, le christianisme constitue la religion la plus persécutée du monde. Ce droit humain fondamental est sérieusement menacé dans 38 pays – 21 d’entre eux étant même classés comme pays où les chrétiens sont persécutés.

« Cette intention de prière du Saint-Père est d’une importance capitale pour la communauté chrétienne. La prière pour nos frères et sœurs persécutés et discriminés constitue l’un des piliers de l’AED. C’est avec une grande joie et reconnaissance que nous appuyons cette intention de prière du Saint-Père », déclare Thomas Heine-Geldern, président international de l’AED.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents